La fonction de notaire

Les études nécessaires

Pour devenir notaire, il faut être ressortissant européen, être titulaire d'un diplôme de master en droit ainsi que du diplôme de candidat-notaire et avoir 25 ans accomplis.

Le candidat accède ensuite à une liste d'attente. Le temps d'attente varie généralement de 5 à 10 ans. De bons résultats à l'examen de fin de stage permettent de bien se placer sur la liste ! Il est donc conseillé de se décider tôt pour cette carrière et de bien réussir pour avancer.

Pendant cette période, le candidat notaire travaillera en tant qu'avocat, magistrat ou juriste.

Le notaire reste en fonction jusqu'à l'âge de 72 ans, à moins qu'il ne démissionne, décède ou soit destitué avant.

Au Luxembourg, le nombre des notaires est limité à 36. Les postes de notaire sont répartis géographiquement sur tous les cantons (à l'exception de celui de Vianden) en tenant compte tant de l'importance de la population que du volume des affaires.

Le notaire exerce une profession libérale et il est tenu au secret professionnel.

Le notaire Henri Beck a fait ses études de droit à l'Université de Liège en Belgique, de 1973 à 1977. Il a ensuite exercé pendant cinq ans de 1977 à 1982, le métier d'avocat à l'étude de Me Ernest Arendt à Luxembourg   et la fonction de magistrat pendant quatre ans, tant aux Tribunaux d'arrondissement qu'aux Parquets de Diekirch et de Luxembourg de 1982 à 1986, fonction dont le titre honorifique lui a été conféré.

Il a fait son stage notarial dans l'étude de Me André Prost à Luxembourg-Bonnevoie et s'est présenté au concours de notaire en 1981.

Il commença à officier en tant que notaire à Clervaux de 1986 jusqu'en 1989 pour ensuite occuper son poste actuel à Echternach.